Qu’appelle-t-on POD pour les vapoteurs ?

De nos jours, les cigarettes électroniques sont de plus en plus en vogue. Cet appareil, également appelé e-cigarette, est un générateur d’aérosol destiné à l’inhalation. Bien que vapoter et fumer ne se différencient que de près, certains médecins avancent que la cigarette électronique est efficace contre le tabagisme. Cette cigarette est le fruit des recherches d’un médecin et d’un technicien chimiste. Tous deux ont reconnu la gravité du tabac sur la santé. C’est pourquoi ils ont inventé un dispositif pouvant produire de la vapeur contenant de la nicotine. Grâce à l’avancée technologique, plusieurs modèles d’e-cigarette se sont apparus. Un modèle à la fois performant et simple a vu le jour : le pod.

Qu’est-ce qu’un pod ?

Le pod est une version améliorée et réduite de la cigarette électronique. Il se diffère aux autres modèles par sa conception. C’est le préféré de la plupart des vapoteurs. En effet, il est facile à utiliser et aussi très discret et malléable à cause de sa petite taille. Dans sa composition, la e-cigarette pod est formé par deux parties bien distinctes : la cartouche et la batterie. Le nom “cartouche” est spécifique au pod. Pour une cigarette électronique classique, on l’appelle plutôt clearomiseur. La cartouche est composée d’une résistance qui sert à chauffer le e-liquide et d’un réservoir qui sert à contenir e-liquide. C’est la batterie qui alimente le tout. Elle représente la majore partie de la surface du pod.  Elle est munie d’un petit système électronique qu’on appelle chipset. C’est ce système qui vous procurera un vapotage sécurisé.  De plus, vous pouvez la recharger via un port micro-USB et un câble d’alimentation. Consultez cette page pour avoir plus d’information.

Les éléments qui composent un pod 

Le pod est composé d’une cartouche et d’une batterie. Dans la cartouche, il existe deux éléments principaux pour la production de la vapeur : la résistance et le réservoir. La résistance sert à chauffer le e-liquide. C’est à partir de cela qu’on obtient de la vapeur. L’activation de l’appareil se fait par deux voies, par inhalation directe (lorsque vous inspirez sur le bec de l’appareil) ou via un bouton d’activation. Le réservoir, quant à lui, sert à stocker le e-liquide. Les principaux éléments présents dans le e-liquide sont la nicotine, la glycérine végétale, le propylène glycol et les arômes. Il existe différents types de cartouches selon le modèle de votre choix : une cartouche jetable et une cartouche rechargeable. Les cartouches jetables sont les plus simples à utiliser. Une fois que vous avez consommé la totalité de votre e-liquide, vous ne pourrez plus réutiliser le pod. Par contre, pour les cartouches rechargeables, vous pouvez changer de e-liquide autant que vous le voulez jusqu’à l’usure de la résistance. Concernant la batterie, elle est directement intégrée à l’appareil. L’autonomie dépend de chaque modèle. Sa capacité est calculée en mAh. Choisissez le type de batterie adapté à votre fréquence de vapotage. Si vous êtes un vapoteur ponctuel, optez pour un pod avec une batterie d’environ 400 mAh. Pour un vapoteur régulier, choisissez plutôt une batterie à capacité plus élevée entre 400 mAh et 800 mAh. Pour les vapoteurs expérimentés, il est conseillé de choisir une batterie à plus de 800 mAh.

Les avantages d’un pod 

La simplicité est l’un des points forts d’une e-cigarette pod. En effet, la préparation et le mode d’activation sont des gestes simples et rapides à faire. De plus, sa petite taille vous permet de vapoter en toute discrétion. Comme toute cigarette électronique, vous pouvez choisir la dose de nicotine selon votre besoin. Il est possible de s’en procurer que ce soit dans une boutique spécialisée ou sur internet.  Vous y trouverez une variété de modèles selon vos préférences.

Quelle cigarette électronique pour débuter ?
Les bonnes raisons de passer à la vapoteuse